Comment maigrir sans régime ?

Maigrir… Cette notion si simple et si complexe à la fois qui nous hante tous ! Au vu du succès de SOS : Je ne perds plus un gramme et à vos réactions, voici un mini guide pour vous aider à auto-évaluer votre alimentation.

Maigrir sans régime !

#1 – Analyser son mode de vie.

Dans un premier temps, apprenez à prendre du recul sur votre anatomie et vos activités. Chacun de ces éléments influent directement sur vos besoins alimentaires :

  • Suis-je grande ou plutôt petite ?
  • Est-ce que je bouge régulièrement ? Mon emploi est-il sédentaire ?
  • Est-ce que je fais du sport, suis-je plus actif que la moyenne ?

Ce sont toutes ces petites questions qui vous permettent de comprendre votre dépense énergétique. Si vous faites 6 heures de sport par semaine et un métier physique, vous mangerez forcément plus. Si vous êtes petite, votre corps aura forcément des besoins plus faibles.

A titre d’information, la dépense moyenne d’une femme est d’environ 2200 kcal. Cette valeur peut osciller entre 2000 et 2400 aisément. Pour un homme comptez 2700 kcal.

#2 – Analyser ses repas.

Un petit exercice simple consiste à noter ses repas sur une semaine et de regarder ce que vous pourriez corriger. Bien entendu, ça demande un peu de notion d’équilibre alimentaire, mais rien de bien méchant !

Réduisez le sucre simple, les excès, les grignotages… Vous pouvez aussi vous octroyer peut-être une collation le matin si vous mourrez de faim avant le déjeuner, ce qui vous aidera à ne pas trop manger.

#3 – Ecouter son corps et apprendre à gérer ses désirs.

C’est un des exercices les plus durs qu’il soit ! Différencier faim et désirs est une étape importante dans l’écoute de son corps pour réguler les signaux qu’il vous envoie et vous permettre de manger ce qu’il vous faut : ni plus, ni moins.

Vous ne devriez pas quitter la table rassasié, essayez de réguler votre faim en adaptant vos portions pour qu’à l’heure de votre goûter (par exemple), vous ressentiez une vraie faim à combler. Réitérez l’exercice entre le goûter et le dîner et vous devriez vous réguler tout naturellement au fil du temps.

#4 – Stop aux privations et produits miracles.

L’équilibre n’a pas besoin de coup de pouce, ça fait des années qu’on innove dans ce domaine et pourtant le surpoids n’a jamais pris de telles proportions dans le monde. Un produit ne vous aidera pas à perdre du poids, il n’y a que vous qui pouvez réussir cet exploit et c’est en prenant conscience de votre alimentation.

Mangez ce que vous voulez en respectant plus ou moins l’équilibre alimentaire et vos sensations vous aidera bien plus qu’un placebo qui allégera seulement votre bourse.

#5 – Se renseigner !

Attention au marketing un peu fourbe qui vous laisse penser que le produit est sain et healthy, beaucoup sont en réalités bourrés de sucres ou graisses cachées. Prenez le temps de regarder les étiquettes et de comparer les produits.

Le plus simple est encore de prendre un produit le moins  transformer possible. Allez à la source, l’exemple le plus simple étant d’acheter des légumes frais pour faire une soupe au lieu de prendre une brique.

#6 – Pour les plus téméraires… Calculer !

C’est parti pour les maths !

Calculer son métabolisme de base (MB) :

Femme : MB = 0,963 x poids 0,48 x taille 0,50 x âge -0,13

Homme : MB = 1,083 x poids 0,48 x taille 0,50 x âge -0,13

Associer son niveau d’activité physique (NAP) pour définir ses besoins totaux :

Dépense énergétique journalier (DEJ) : MB x NAP

NAP moyen des Français : 1,5-1,6

Sportif et activité physique important : 1,7-1,8

Grand sportif : 2

Voilà ! Vous savez calculer votre besoin journalier pour garder le même poids. Maintenant on fait quoi pour maigrir ?

Eh bien pour faire simple on réduit de 20%  la dépense énergétique journalière en augmentant sensiblement les protéines pour avoir un effet de satiété.

Sinon, vous pouvez diminuer 1/3 ce que vous mangez actuellement si vous avez une idée précise de vos portions.

Conclusion

Voilà quelques pistes pour vous aiguiller dans ce grand flou nutritionnel. Éliminez les régimes qui vous donnent beaucoup d’espoir et pas mal de kilos en plus à long terme.

Faites-vous plaisir, apprenez à apprécier votre corps, à l’écouter et gérer vos désirs.
C’est finalement plus un travail mental que physique, manger c’est un moyen de décharger nos émotions.

P.S : Bien entendu, si c’était si simple,  il n’y aurait pas de nutritionnistes ou de diététiciens, si vous avez déjà fait des régimes auparavant ou en suivez un actuellement, ces conseils sont à prendre avec des pincettes puisque votre corps ne réagira pas forcément comme vous l’espérez. 🙄

 

Laisser un commentaire