La balance: meilleure ennemie?

Depuis quand un chiffre définit qui nous sommes?

Hello les filles, on se retrouve pour un article qui me tient particulièrement à coeur car j’ai entretenu une relation fusionnelle et destructrice avec cette satanée balance comme sûrement beaucoup d’entre vous. Alors je vais vous parler de mon expérience et la façon dont je me suis sortie de cette relation addictive.

Les régimes et la balance

Tout a commencé par une prise de conscience, à l’époque j’avais pris du poids et je voulais entreprendre un régime pour trouver la silhouette qui me conviendrait…

Quand nous commençons un régime, la première chose que nous faisons c’est monter sur la balance: AÏE! On met enfin un chiffre sur cette silhouette que nous n’aimons plus. OK ce n’est pas grave de toute façon nous allons perdre tout ça! La motivation est au max!

On mange sainement, on réduit les portions, on se bouge. Chaque jour la balance nous montre que les efforts payent! YES! La bombasse sur la plage ce sera moi!

On commence nos calculs :  » à raison d’une perte d’1kg par semaine, je serais une beubom en mai, pile pour les beaux jours! », le plan d’action est en place, rien ne nous arrêtera, tout est sous contrôle jusqu’à…

La phase de stagnation…

Les semaines de régime passent et ne se ressemblent pas, encore moins maintenant que ce pu*@#! de chiffre ne descend plus ! (avouez le on a toutes insulté notre balance😝)

Sans comprendre pourquoi le chiffre ne bouge plus ou même pire il augmente! + 100g, +500g c’est le drame dans notre p’tite tête! Je vous vois bien à terre en levant les yeux au ciel « mais pourquoi? pourquoi je ne maigris plus! ». La danse du miracle ne fonctionnant pas, on essaye de trouver la raison: Je mange de la même façon qu’au début du régime, je me bouge mais rien y fait…

C’est là que nous testons 1001 choses farfelues espérant relancer la perte de poids : on enlève les féculents et le lendemain toujours rien de nouveau sur la balance! « Mais me@#!* je me suis pourtant affamée! ».

Une bataille quotidienne contre ce chiffre qui devient vite une obsession, on passe dans les extrêmes en se pesant 3 fois par jour, sûrement pour se rassurer et se dire qu’on ne se donne pas tant de mal pour rien…

Qui n’a jamais pleuré ou déprimé face à cette balance?

La balance quand on fait du sport

Souvent en attaquant un régime nous couplons ça par une activité sportive plus ou moins régulière. Alors quand le chiffre ne descend pas c’est encore plus rageant parce que nous donnons vraiment le meilleur de nous même.

Quand on pense poids on pense graisse mais heureusement pour nous notre poids n’est pas uniquement le reflet de notre gras! Il faut penser en terme d’équilibre entre graisse, eau et muscles. Oui les filles vous avez des muscles ne l’oubliez pas!

1kg de gras et 1kg de muscle ça ne prend pas la même surface

Du haut de ma petite expérience, je me suis vue changer de silhouette dans le miroir mais pas vraiment sur la balance et pourtant j’en faisais des efforts! J’ai commencé par déprimer en me disant que rien ne fonctionnait puis c’est là que j’ai sorti mon arme fatale le mètre de couture! J’ai recommencé un programme de sport, le CFSTRONGSEXY axé sur la musculation avec charges plus ou moins lourdes, j’ai suivi le plan alimentaire de David Costa en prenant mes mesures au début et à la fin des 3 mois et là le résultat était dingue! les cm se sont envolés, ma silhouette s’était affinée et surtout tonifée. Et la balance? Juste 1kg de moins donc RIEN du tout au final aux vues des cm que j’ai perdu!

Le mètre de couture est ton ami !

C’est à ce moment là que j’ai compris que la balance ne m’apportait rien de bon. Je ne suis plus au régime, je sais que je mange équilibré et surtout que je me bouge. Je vois ma silhouette changer, ça me suffit. Dans le sens inverse c’est la même chose, je le vois dans mes jeans ou dans le miroir quand je prends un peu de poids après les fêtes par exemple. Pas besoin de le vérifier sur la balance qui va me démoraliser.

La balance a ce don de jouer sur votre moral. Vous pouvez vous sentir jolie dans cette robe, vous décidez de monter sur la balance qui n’affiche pas ce que vous espériez, aussitôt vous déprimez et allez vite enfiler un parachute pour vous cacher! On dit stop à ça !

Quelques conseils pour se détacher de la balance

  • Si on a besoin d’un chiffre pour entamer sa perte de poids, on prend également nos mesures avec un mètre ruban
  • On ne se pèse pas après avoir mangé
  • On ne se pèse pas le lendemain d’un repas festif! Vous le savez que le chiffre va exploser, alors pourquoi vous démoraliser? Laissez votre corps se réguler tranquillement
  • On espace les montées sur la balance d’au moins 1 semaine en période de perte de poids
  • Encore mieux! On essaye de l’oublier au fond du placard!
  • On fait confiance à son jean. On se fie à sa silhouette dans le miroir
  • Tenez compte de votre activité sportive ou de la période du mois ( ragnagnas ou non)

J’ai longtemps joué à cache cache avec ma balance en demandant même à mon chéri de la planquer dans un endroit où jamais je ne la trouverais. Mais face à ma tête de chat potté il finissait toujours pas craquer et me la rendre! Le déclic c’est VOUS qui devez l’avoir. Faites le test de l’oublier et vous verrez que vous vous en porterez bien mieux.

 

Laisser un commentaire