8 Astuces contre le grignotage !

Le grignotage se différencie du goûter ou de la collation parce que c’est un acte spontané et inhabituel.

En temps normal le corps se prépare, avant même que vous mangiez, à recevoir tout un tas d’aliments à décomposer, c’est pour ça que vous stockez automatiquement en cas de grignotage. La digestion n’étant pas prête, le corps a tendance à tout ranger en attendant !😂

Top 8 pour éviter le grignotage.

#1 Manger en bonne quantité pendant les repas principaux.

C’est tout bête, mais si vous n’apportez pas assez d’énergie pendant le petit-déjeuner, déjeuner et dîner, vous pouvez être sûr que vous allez être affamé ! Rien de plus tentant pour grignoter.

D’où l’importance des glucides complexes qui vous permettent de tenir sur la longueur et éviter les fringales.

#2 Buvez !

On confond souvent la sensation de faim et de soif, quand on sent la faim venir, un grand verre d’eau vous permet parfois de supprimer cette envie.

Personnellement, il m’arrive de vouloir une touche de sucré le soir, je prends un thé sucré pour apporter cette petite touche de gourmandise !

#3 Les protéines

Les protéines ont un effet satiétogène. C’est d’ailleurs pour ça qu’on les voit en grandes quantités dans la plupart des régimes. Si vous avez vraiment faim, vous pouvez vous rabattre sur un yaourt nature, une tranche de blanc de poulet, etc. Ça limitera les dégâts !

#4 Les fruits !

Les fruits sont riches en fibres ! Rien de mieux pour vous remplir l’estomac puisque les fibres se gorgent d’eau et gonflent pour augmenter la satiété… Puis au moins, vous aurez votre quota journalier !🙂

#5 Octroyez-vous une collation.

Si le grignotage est un combat quotidien, pensez à vous octroyer un quatrième repas.

S’il est régulier, ça ne changera absolument rien à vos habitudes ! Le plus important est en réalité de répartir la quantité de Calories que vous avalez non pas en trois, mais en quatre repas.

#6 Luttez contre vos désirs

Parce que le grignotage n’est pas qu’une affaire de faim, il est important de prendre conscience que c’est aussi dans la tête !

Il faut apprendre à dire non à ses pulsions alimentaires. C’est un conseil long à mettre en place et frustrant, mais c’est comme arrêtez le tabac, vous aurez besoin de détermination !

#7 Occupez-vous !

Celui-ci je le vivais personnellement : quand on s’ennuie, on a tendance à grignoter.

Occupez-vous, sortez, faites du sport, voyez quelqu’un, créez un blog, une chaîne YouTube, faites le ménage… Ne restez pas sans rien faire face à vos cookies !

#8 Parlez-en

Il arrive fréquemment que les pulsions alimentaires soient le symptôme d’une anxiété ou d’un problème personnel, je ne saurais que vous conseiller de consulter quelqu’un si vous savez que c’est un réel problème pour vous.

Et vous ? Avez-vous quelques astuces à partager pour compléter l’article ? Laissez-le en commentaire et j’ajouterai votre touche perso’ !

Laisser un commentaire